Depuis février 2018, Google exige que soit affiché le même type de contenu sur une page web classique et sa déclinaison AMP (accelerate mobile page), au risque de refus de publication et donc de référencement sur le moteur de recherche.

Un contenu unique sur le web :

Google devient de plus en plus exigeant envers ses utilisateurs. Désormais, les webmasters sont invités à repenser les contenus AMP des sites référencés sur son moteur, de sorte à proposer un contenu unique sur la page web classique et sur la page AMP. Aussi, les éditeurs habitués à proposer une version plus complète pour le site web et une autre expurgée en AMP, seront vus d’un mauvais œil par Google car générant une mauvaise expérience utilisateur.
En effet, certains sites affichent une page au contenu non complet pour ensuite renvoyer les internautes sur leur version mobile classique. Ils bénéficient alors du référencement amélioré d’AMP, tout en continuant de renvoyer les lecteurs vers une page plus classique. Selon Google, cette pratique n’entre pas dans la logique du fonctionnement du format AMP.

Aucune pénalisation en vue :

Sur son blog, Google indique que les sites qui ne se conforment pas à cette nouvelle règle ne seront pas pénalisés en termes de ranking, mais seront tout simplement délaissés par le moteur de recherche. Autrement dit, toutes les pages AMP de type « teaser » ne seront pas prises en compte ni à l’affichage ni au niveau des fonctionnalités d’affichage utilisant ce format. Elles seront tout simplement exclues des dispositifs de mise en valeur comme le carrousel d’actualités, par exemple.
En même temps, Google promet d’envoyer une alerte aux sites concernés, via la Search Console, suggérant une éventuelle correction du problème. Une fois les modifications imposées réalisées sur les pages AMP, celles-ci seront automatiquement prises en compte par le moteur de recherche Google.

Article précédent
RGPD : Comment être en règle vis-à-vis des nouvelles politiques de confidentialité ?
Article suivant
WordCamp Bordeaux 2019, du WordPress du WordPress…mais pas que

Les derniers articles

Menu